Daube de boeuf à l’ancienne

Il y a des recettes qui se transmettent de mère et fille et qui évoluent au fure et à mesure, au fil des générations… Celle-ci en fait partie. La daube était le plat typique que réalisait ma grand-mère qui habitait Nîmes. J’en garde un merveilleux souvenir !

Il me semble que sa cocotte en fonte mijotait continuellement sur le feu et qu’elle faisait partie intégrante du décor… Elle concevait ce plat si naturellement, sans recette, comme si elle l’avait toujours connu…

En fait, lorsque nous lui rendions visite, il y avait toujours une daube qui mijotait sur le feu : aux câpres ou aux olives, c’était selon…  Je me souviens de cette odeur qui nous mettait aussitôt l’eau à la bouche et qui transformait notre déjeuner dominical en rendez-vous convivial et chaleureux.

Ou comment retrouver les émotions gustatives de mon enfance. Voici la recette de la daube que me faisait ma grand-mère. Le genre de plat familial qui mérite de mijoter pendant des heures et qui est meilleur le lendemain, quand il en reste !

Certains appellent ce plat le boeuf bourguignon.

Suivez la recette et préparez-la aussi, les ingrédients sont comptés sur les doigts, ils sont très peu nombreux et vous les avez peut-être déjà! Essayez-la…

Pour bien réussir la recette il faut bien mesurer les ingrédients et les préparer avant de commencer la recette. Et il faut également respecter le temps et la température de cuisson, ainsi suivez pas-à-pas les étapes décrites Dans La Page Suivante.

Pages ( 1 sur 2 ): 1 2Suivant »

Daube de boeuf à l’ancienne