La fièvre scarlatine est de retour ! Surveillez ces symptômes

Selon une étude publiée récemment dans le journal The Lancet Infectious Diseases, la scarlatine est en augmentation en Angleterre et en Asie de l’Est. Les écoles primaires à travers la Grande-Bretagne sont touchées par la maladie contagieuse et les épidémies ont fortement augmenté.

Les chercheurs ont associé l’augmentation à une souche « super résistante et agressive ». « Tandis que les taux actuels (en Angleterre) sont très proches de ceux du début des années 1900, l’ampleur de la récente recrudescence est plus grande que tout ce qui a été documenté lors du siècle dernier », a déclaré Theresa Lamagni, auteure de l’étude.

« Alors que les notifications reçues jusqu’à présent pour 2017 suggèrent une légère diminution des chiffres, nous continuons de surveiller la situation de près … et les recherches se poursuivent pour étudier plus avant la hausse. »

Selon l’étude, la scarlatine a toujours été une cause commune de la mortalité infantile, mais elle a tendance à régresser tous les quatre à six ans.

En France et comme relayé par nos confrères de France 3 Normandie, cette maladie que l’on pensait bien contrôlée grâce aux antibiotiques, fait son retour dans le pays. D’ailleurs en 2016, 620 cas ont été enregistrés principalement dans les crèches et les écoles primaires,

Mais comme elle est confondue avec d’autres maladies comme le souligne Dr Jérémie Brissard de SOS Médecin Caen, il est difficile de donner des chiffres exacts. Ces propos sont également partagés par Dr Christine Coquart et relayés par nos confrères de Top Santé. Elle explique cela par ce qui suit : comme la scarlatine n’est pas une maladie à déclaration obligatoire, il reste difficile d’avoir une idée très précise du nombre d’enfants affectés

Qu’est-ce que la Scarlatine ?

La scarlatine est une maladie bactérienne qui se développe chez certaines personnes atteintes d’angine streptococcique. Également connue sous le nom de fièvre écarlate, elle est caractérisée par une éruption rouge vif qui couvre la majeure partie du corps. La scarlatine est presque toujours accompagnée d’un mal de gorge et d’une forte fièvre.

Cette maladie est plus fréquente chez les enfants de 5 à 15 ans. Bien qu’elle fût autrefois considérée comme une maladie grave de l’enfance, les traitements aux antibiotiques la rendent moins menaçante. Néanmoins, si elle n’est pas traitée, elle peut entraîner des affections plus graves qui affectent le cœur, les reins et d’autres parties du corps.

Les signes et symptômes qui donnent son nom à la scarlatine sont les suivants :

Partager:
Pages ( 1 sur 2 ): 1 2Suivant »